Tout peut encore arriver…

On évoquait les probabilités de rebondissements sur ce rallye d’Ypres qui n’est jamais avare en la matière, après déjà quelques faits notoires au premier tour, celui qui vient de se terminer fut pas mal lui aussi ! Plus que jamais, on se dit que tout peut encore arriver…

La moins bonne – et pour le moins regrettable – nouvelle concerne Freddy Loix et Pieter Tsjoen (Škoda Fabia RS Rally2), qui ont crevé… avant Dikkebus. Déjà engagés dans la zone de départ, ils ne pouvaient plus agir et se sont donc élancés ainsi, avant d’être quand même contraints de s’arrêter pour changer la roue dans la spéciale. En plus de 2’30”, c’est aussi le magnifique podium qui se profilait pour eux qui s’envole. L’équipage de la Škoda n°11 reste tout juste dans le top 10 et se console avec un nouveau scratch sur le second passage de Hollebeke.

Autre fait majeur, la remontée éclaire d’Ingram (VW Polo GTI R5). L’analyse de ses temps de la matinée le laissait entendre, ses propos l’ont par la suite confirmé, Adrien Fourmaux (Ford Fiesta Rally2) était passé en mode “gestion” à l’amorce de cette 2e boucle du jour. Peut-être un peu trop, puisque s’il laissait le soin à Ingram d’aligner les meilleurs temps, le Français perdait non moins de 12″6 sur Dikkebus. La moitié de son avance… D’autant plus surprenant qu’au TRC il ne manifestait aucun signe d’inquiétude ou de contrariété… Sans délai, il réagissait en reprenant 7″0 dès le chrono suivant, à Hollebeke ; il conserve la tête pour 22″0 avant d’aborder les deux derniers chronos. De quoi tempérer les ardeurs de son rival Anglais ? La suite nous le dira. Cela dit, la question reste posée quant à l’étonnant temps du Français à Dikkebus (on parle quand même de plus d’une seconde / km !) : petit souci / faute étouffé, ou manque d’aptitude à gérer une pointe de vitesse ?

On attendait pas mal de choses à partir de la 4e position, avec Niels Reynvoet (Citroën C3 Rally2), Davy Vanneste (VW Polo GTI R5), Cédric Cherain (Hyundai i20 N Rally2) et Maxime Potty (Citroën C3 Rally2) concentrés dans cet ordre en à peine 15 secondes. Ici, tout a changé. Reparti à l’attaque “pour rattraper le temps perdu”, Cherain s’est installé sur le podium provisoire, tandis que Potty a passé Vanneste et a maintenant Reynvoet en point de mire (7″0 les séparent). Autant dire que tout reste possible ! Et ce n’est que tant mieux pour le show.

Derrière pas grand-chose à dire. Précisons juste que contrairement à ce qui a été écrit dans le précédent communiqué, Charles Munster (Hyundai i20 N Rally2) n’a pas intégré le top 10 et Jos Verstappen était 14e et non au-delà de la 25e place, ces informations ayant fait l’objet d’une révision de temps (forfaitaires) suite à la présentation d’un drapeau rouge. Là, ils sont respectivement 12e et 13e.

Les deux prochaines et dernières spéciales sont programmées à 18h37 (Reninge) et 19h12 (Watou) ; pour un total de 26.48 km qui promettent d’être intenses. Un beau final en perspective…

Meilleurs performers

Fourmaux : 7 scratches ; Lefebvre 4 scr. ; Ingram : 3 scr. ; Loix : 2 scr.

Leadership

ES 1-6 : Lefebvre ; ES7-16 : Fourmaux.

Classement provisoire (après ES16)

1. Fourmaux – Coria (Ford Fiesta Rally2 #2), 1:47’51″9 ; 2. Ingram – Kihurani (VW Polo GTI R5 #5), +22″0 ; 3. Cherain – Withers (Hyundai i20 N Rally2 #4), +1’19″3 ; 4. Reynvoet – Verbeke (Citroën C3 Rally2 #12), +1’19″6 ; 5. Potty – Herman (Citroën C3 Rally2 #3), +1’26″6 ; 6. Vanneste – D’alleine (VW Polo GTI R5 #7), +1’34″0 ; 7. Verschueren – Vermeulen (Škoda Fabia R5 #16), +1’58″1 ; 8. Pyck – Mourisse (Hyundai i20 N Rally2), + 2’38″3 ; 9. Casier – Vyncke (Ford Fiesta Rally2 #18), +2’52″1 ;  10. Loix – Tsjoen (Škoda Fabia RS Rally2 #11), +3’06″3 ; …

Les commentaires sont fermés.

Actualités associées

Prochains rallyes

5 mai 2024

monteberg

Catégories d'actualités

Nouveaux produits

Softshell

Softshell

149,00

Hoodie

Hoodie

69,00

Polo

Polo

30,00

Dernières photos

Vidéo la plus récente

Ypres Regularity 2022

Ypres Regularity 2022