Adrien Fourmaux : “Les spéciales d’aujourd’hui étaient encore plus glissantes et plus sales que celles d’hier. J’ai un peu baissé le rythme après l’abandon de Stéphane. Je me cale sur les temps de Chris Ingram.”

Chris Ingram : “Ce serait un honneur de monter sur le podium avec Freddy Loix à Ypres. Le premier tour de ce matin était une “reconnaissance à grande vitesse”. Il y a certainement plus à faire cet après-midi, mais aller chercher Fourmaux sera difficile…”

Freddy Loix : “La Skoda est très efficace et nous sommes partis un peu plus vite ce matin qu’hier. Terminer premier Belge, ce serait très bien…”

Niels Reynvoet : “Je m’attends à ce qu’il y ait quelques abandons à cause de la chaleur. Ça se passe bien. Il faut que j’essaie de conserver ce rythme et de maintenir l’écart.”

Maxime Potty : “Cela ne s’est pas bien passé ce matin. Les temps n’étaient pas aussi bons que prévu et j’ai eu l’impression que le train avant manquait de précision. Mais comme Cédric Cherain a également commis une erreur, notre duel est relancé avec à peine 3” d’écart.”

Bjorn Syx : “Charles Munster était dans mon pare-chocs à Hollebeke, mais nous avions eu un drapeau rouge. Apparemment, il n’en avait pas. Il a essayé de nous doubler et a fini par nous pousser…”

Bernd Casier : “Nous avons encore été retardés à Hollebeke, par la sortie de James Williams. Tout était encore au vert à ce moment-là. Mais quand je suis passé, la route était “bloquée”, ce qui a valu un drapeau rouge à tout le monde. Mais après avoir été libéré, l’Anglais Williams et sa Ford sont soudain repartis à l’attaquer. Tant pis, ils corrigeront notre chrono. A part ça, on s’amuse bien, même si Pieter pense que je devrais jouer un peu moins avec le frein à main !”

James Williams : ” A Hollebeke, nous avons soudainement été privés d’assistance de direction et nous sommes sortis dans un virage rapide. J’étais désespéré et nous avons échoué dans un fossé. Nous avons perdu plus de trois minutes, mais l’important est que nous soyons toujours là.”

BRC Historic et BRC Juniors

En Historic, Paul Lietaer continue d’impressionner avec son Opel Ascona 400 ; il occupe une très belle 22e place au classement général, devant Pieter-Jan Maeyaert sur sa BMW M3 E30.

“C’est formidable de battre des pilotes de Rally2”, s’amuse “Popol”. “Et ce n’est pas fini. J’en ai d’autres en ligne de mire”

Au classement Junior, Jonas Dewilde est toujours leader. Son plus proche poursuivant, Tom Heindrichs, a perdu quelques minutes à cause d’un écart qui l’a vu s’embourber. Du coup, Maxime Decock se hisse à la deuxième place. 

Dans la Stellantis Motorsport Rally Cup, Julian Wagner est toujours en tête, mais avec seulement 7″90 d’avance sur Marijan Griebel.

Les commentaires sont fermés.

Actualités associées

Prochains rallyes

Catégories d'actualités

Nouveaux produits

Softshell

Softshell

149,00

Hoodie

Hoodie

69,00

Polo

Polo

30,00

Dernières photos

Vidéo la plus récente

Ypres Regularity 2022

Ypres Regularity 2022