À l’occasion de la 8e édition du Aarova Oudenaarde Rally, 9e manche du Kroon-Oil Belgian Rally Championship, Freddy Loix a fait honneur à son statut de favori. Avec son équipier Pieter Tsjoen, qui est né et a grandi à Oudenaarde, et qui était pour la troisième fois victorieux à domicile, « Fast Freddy » s’est imposé pour la deuxième année consécutive en Flandre-Orientale. Mais ce ne fut pas simple, puisqu’à trois spéciales du but, Niels Reynvoet semblait se diriger droit vers la victoire. Mais il sortait de la route dans un enchaînement rapide… 

Après le forfait du leader du championnat, Maxime Potty, et celui de John Wartique (NDLR: les moteurs de leur Citroën n’étaient pas revenus à temps de révision), Niels Reynvoet avait l’honneur d’ouvrir la route. Après une petite faute près de l’arrivée de la première spéciale, Reynvoet haussait le rythme. Le pilote Orfys prenait ainsi les commandes de l’épreuve et semblait assuré de la victoire quand Freddy Loix crevait au deuxième passage dans la spéciale d’Anvaing. 

« Cela semble bien parti. J’ai dû attaquer fort pour rester devant Freddy, mais après sa crevaison, nous pouvons contrôler la course, même si je m’attends encore à une réaction de sa part. Freddy est toujours rapide en fin d’épreuve », expliquait Niels Reynvoet à mi-journée. 

Quelques spéciales plus tard, au troisième et dernier passage dans la spéciale d’Anvaing, le leader sortait de la route alors qu’il comptait à cet instant 39″ d’avance. Freddy Loix pouvait ainsi s’offrir sa deuxième victoire successive à l’issue du Aarova Oudenaarde Rally.

« Tout d’abord, je dois féliciter Niels Reynvoet. J’avoue honnêtement qu’aujourd’hui, sans sa faute, je n’aurais pas pu le battre. Il a roulé très vite. Mais je ne m’étais pas non plus facilité la vie en crevant. En coupant dans une courbe, j’ai touché un piquet placé à la corde. Une erreur de débutant, car je voyais parfaitement ce piquet. Après la désillusion d’Ypres, cette victoire me fait vraiment plaisir », savourait Freddy Loix, qui offrait aussi à son copilote Pieter Tsjoen une troisième victoire à domicile.

Vincent Verschueren tirait le meilleur parti de sa Skoda Fabia Rally2, s’offrant la deuxième place : « il n’était pas possible de faire mieux. La Fabia RS de Freddy est deux générations plus récentes et il est impossible de compenser au volant. Je suis content de ce résultat. L’an dernier, j’étais en effet sorti de la route dès la première spéciale de mon rallye à la maison. »

Après la sortie précoce de Gilles Pyck, qui se laissait surprendre dès la première spéciale et perdait une quinzaine de minutes dans un fossé, Fred Miclotte s’offrait une inespérée troisième place avec sa VW Polo GTi Rally2. Une solide performance pour un copilote prenant seulement occasionnellement le volant. Autre pilote local, dont les parents habitent le long de la spéciale de Kruisem, Nicola Stampaert signait son meilleur résultat en Championnat de Belgique en terminant quatrième. Il était suivi par Amaury Molle et son Alpine A110 RGT chaussée de pneus MRF. Amaury Molle a aussi profité de l’abandon de Tim Van Parijs dès la première spéciale (durit déboîtée, avant de pouvoir repartir lors de la boucle suivante) pour s’offrir aisément la victoire en GT ainsi que la cinquième place au général.  

Benoit Verlinde hissait sa Renault Clio Rally3 à une belle 6e place finale, devant la Fiesta Rally2 de Jean-Baptiste Broekaert, qui parvenait au terme de son rallye annuel devant ses supporters.

En Junior BRC et en Clio Trophy, Lander Depotter et Pierre-Manuel Brasseur se sont livrés un duel passionnant pour la victoire. Avec encore deux spéciales à parcourir, la différence entre les deux adversaires n’était que de 0″8 à l’avantage de Brasseur. Le jeune pilote de Marchin gardait la tête froide et signait encore deux meilleurs temps en vue de l’arrivée, s’imposant devant son grand concurrent pour le titre, qui évoluait à domicile. Une belle victoire pour Brasseur aussi en Junior BRC. Xavier Dekeyzer s’offrait la troisième place dans le Trophy ainsi que la 10e place au classement général, de justesse devant Rainer Hermann, vainqueur en Historic sur sa BMW M3 E30. 

Les commentaires sont fermés.

Actualités associées

Prochains rallyes

20-22 juin 2024

ypres

Catégories d'actualités

Nouveaux produits

Softshell

Softshell

149,00

Hoodie

Hoodie

69,00

Polo

Polo

30,00

Dernières photos

Vidéo la plus récente

Ypres Regularity 2022

Ypres Regularity 2022